• L'Hypnose Ericksonienne : 

Dans l'hypnose il y a plusieurs champs de lecture. L'hypnose Ericksonienne est une méthode dite

« permissive » où le thérapeute se positionne comme un facilitateur et accompagne le patient vers ses ressources intérieures. Le patient devient alors acteur de son changement et prend pleinement conscience de ses ressources pour trouver lui-même ses solutions.

Ainsi dans l’Hypnose Ericksonienne l’intégrité et le libre choix sont entièrement respectées.

  • Ma pratique de l’hypnose : 

Dormez je le veux!!! Oubliez les injonctions directives et les scènes théâtrales.

En Hypnose on part du présupposé qu'il y a un monde conscient, le monde de "l'ici et du maintenant", de tout ce qui est palpable et vérifiable puis un monde inconscient, une partie plus créative qui a la capacité d'apporter des ressources.  

Malgré une apparente passivité, en état d'hypnose, le patient est très actif. En effet, la mémoire, l’attention et la vigilance sont amplifiées. L’hypnose serait à l’éveil ce que le rêve est au sommeil. Plus simplement on pourrait parler d’un état modifié de conscience naturel. L’hypnose autorise un accès particulier à la mémoire, à la conscience et entraîne une augmentation du degré de susceptibilité du sujet à produire un comportement qui lui serait difficilement accessible à l’état normal. Il s’agit d’un processus dynamique qui suppose un patient conscient, consentant et communiquant. Dans cet échange, le sujet va modifier son orientation à la réalité avec focalisation vers le vécu intérieur et la mise entre parenthèse des éléments extérieurs non pertinents. Notre corps est « ici et maintenant » mais notre esprit est « ailleurs ». Et nous évoluons plusieurs fois par jour dans cet état spontané et naturel. Par exemple lors d’un trajet en voiture domicile-travail, ou lorsque nous sommes absorbé par un livre au point d’oublier ce qui nous entoure. Ainsi dans cet état modifié le patient va focaliser son attention sur une expérience personnelle interne généralement utile et agréable dans le but de réinterpréter des sensations et de mobiliser ses ressources individuelles.

Ce mode de relation particulier est privilégié dans la mesure où il fait apparaitre des possibilités supplémentaires d’action de l’esprit sur le corps ou un travail psychologique à un niveau inconscient. 

 

L’hypnose est donc un état d’apprentissage et de ressources. Un état propice au changement de ce que je veux faire et voir se réaliser.

  • L'EMDR : Désensibilisation et retraitement de l'information par les mouvements oculaires

L'EMDR est une technique thérapeutique qui consiste à réparer les traumatismes et les événements douloureux par les mouvements oculaires. Ce traitement des traumatismes se fonde sur les principes d'accès des mouvements oculaires. A cela s'ajoute le traitement des croyances limitantes induites par le traumatisme vécu en tant que tel. Cette technique utilise la PNL et l'Hypnose Ericksonienne. 

Les découvertes de la PNL démontrent que lorsque le sujet dirige son regard dans un axe déterminé il a accès soit à du visuel, de l'auditif ou du kinesthésique et stimule la zone émotionnelle. 

Ainsi lorsque le sujet revit un traumatisme son regard se dirige spontanément vers un de ses axes (ce qu'il a figé, fixé). Le fait de l'entrainer à diriger son regard dans tous les axes remet du mouvement et de la diversité dans ses perceptions : dilue le vécu du traumatisme. 

fleurs vent.jpg
liberté-oiseau.png
liberte 1.png